5 facteurs-clés pour favoriser la santé mentale au travail.

Talent & Culture

Coordonnatrice Talent & Culture
PARTAGER
Tout le monde a une santé mentale. Suite à la dernière année, nous avons compris davantage l’importance d’en prendre soin. Notre santé mentale peut être affectée par plusieurs aspects, dont le travail. Dans le cadre de la Semaine de la santé mentale de l’ACSM, voici 5 facteurs-clés favorisant la santé mentale au travail.

1. Assurer un environnement sain.

Offrir un environnement de travail sain à ses talents apporte de grands bénéfices sur leur santé. Que ce soit par des conditions de travail, des formations ou des éléments de culture, les talents doivent se sentir bien lorsqu’ils travaillent. L’objectif est d’assurer une sécurité psychologique. Tous les talents ont le droit d’émettre leurs idées, leurs opinions, de faire des erreurs et surtout, d’être vulnérables. Ils doivent se sentir libres d’être eux-mêmes. Les rencontres sociales vont davantage les aider à s’ouvrir librement et sans gêne. Au fil des rencontres et des activités d’équipe, les talents vont apprendre à se connaître et seront plus en mesure de faire confiance à leurs collègues. Il faut créer un sentiment de proximité.

2. Entretenir une bonne communication.

On le mentionne souvent, la communication est la clé du succès. On n’y fait pas exception lorsqu’on parle de santé mentale au travail. Cela arrive à tout le monde d’avoir des moments plus difficiles. De savoir qu’on peut parler de ces moments et être écouté et cela aide à passer au travers. Discuter sans retenue à l’un de ses collègues ou son superviseur immédiat permet de ne pas garder ses émotions à l’intérieur et de prendre des actions par la suite pour ne plus se sentir ainsi. Des rencontres individuelles peuvent être instaurées pour favoriser la communication. Chez Recursyve, chaque talent travaillant au sein du département administratif à une rencontre hebdomadaire avec son supérieur immédiat pour discuter de comment ça va. Cela peut durer 10 minutes ou 1 heure, l’important c’est que tous les talents aient un moment pour pouvoir s’exprimer. Par expérience, on vous confirme que ces rencontres sont très enrichissantes sur plusieurs aspects.

3. Reconnaître ses talents.

La reconnaissance est un élément clé de la santé mentale au travail. Se sentir apprécié de la part de ses collègues est un sentiment recherché par l’humain. Que ce soit par un simple merci, un repas payé, des félicitations, tout geste est grandement apprécié. Avoir de la reconnaissance favorise la motivation, donne un sens au travail, favorise la créativité et l’innovation, puis engage l’individu. Par contre, il ne faut pas penser que seule l’équipe de direction doit faire de la reconnaissance. Tous les talents, peu importe leur position dans l’entreprise, sont encouragés à poser des gestes de reconnaissance. Les gestes ont autant de valeur.

4. Favoriser des périodes de repos.

Avoir un horaire surchargé, faire du temps supplémentaire, ne pas prendre de vacances, cela n’aide en aucun cas la santé mentale d’un individu. Il est compréhensible que certains moments dans l’année soient plus demandant comme la période des impôts pour les comptables, mais outre ces moments, les talents doivent prendre du repos. Travailler de longues heures sans arrêt n’aide pas la productivité, au contraire. À long terme, c’est encore pire. La fatigue se fait ressentir et l’individu accomplit ses tâches à moitié ou en faisant des erreurs qu’il ne fait pas d’habitude. Il est donc important d’encourager ses talents à prendre du repos afin de préserver leur santé mentale et de prendre le temps de recharger ses batteries.

5. En parler et informer les talents.

Finalement, l’élément qui semble banal, mais qui est le plus important est d’en parler. La santé mentale ne devrait plus être un sujet sensible au sein de votre organisation. Si c’est encore le cas, sensibilisez vos équipes et informez-vous pour ensuite les outiller. Plusieurs ressources sont accessibles afin de mettre des initiatives en place dans votre organisation et en apprendre davantage sur le sujet. N’hésitez pas.

En 2020, 615M de personnes étaient atteint d’un trouble mental courant dans le monde. Tout le monde se doit d’en parler et favoriser de bonnes pratiques au travail pour diminuer ce nombre et/ou atténuer les impacts. La santé mentale de nos talents, on y tient.

PARTAGER